Le projet de loi sur le parrainage a été adopté à 120 voix

La majorité a finalement imposé sa force à travers sa popularité. L’opposition n’étant pas disposée à laisser passer cette loi sur le parrainage à moins de dix (10) mois de la présidentielle, prévue le 24 Février 2019 a boycotté.

Le projet de loi instaurant le parrainage aux élections, a été adopté ce jeudi 19 avril par l’Assemblée nationale. Cette modification de la Constitution, intervenue après plus de 8 heures de débat, a été faite sans l’opposition, qui a boudé l’hémicycle avant le vote. Ce, après avoir demandé, en vain, la poursuite des débats.

La loi a été adoptée par 120 voix. Un score nettement au-dessus du quorum, qui est de 3/5 des suffrages exprimés, en l’occurrence 72 voix.

Mais le projet a subi un amendement portant sur le nombre de signatures requis pour être candidat aux élections. Celui-ci a été introduit par le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar, Aymérou Gningue. Qui a proposé que le 1% des inscrits sur les listes électorales réclamé aux candidats à la candidature, soit fixé comme limite supérieure. Et que le minimum demandé soit 0,8%.

L’amendement a été accepté et versé au projet avant que la mouture finale ne soit adoptée à l’unanimité des députés présents lors du vote.

À signaler qu’au moment où les députés examinaient le projet de loi, la rue était marquée par de violentes manifestations des populations opposées au parrainage. De nombreux opposants et d’autres manifestants ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Auteur de l’article : Robert DIATTA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *