Accueil / ACTUALITES / ECONOMIE / SAINT-LOUIS : APPROVISIONNEMENT « TIMIDE » DU MARCHÉ EN DENRÉES (SERVICE COMMERCE)

SAINT-LOUIS : APPROVISIONNEMENT « TIMIDE » DU MARCHÉ EN DENRÉES (SERVICE COMMERCE)

Le chef du service régional du commerce de Saint-Louis, Serigne Diaw a souligné, jeudi, la reprise « timide » de l’approvisionnement du marché en légumes (carottes, pomme de terre et oignon) après un gel de trois mois de ces spéculations.
« Déjà 35 tonnes d’oignon importé sont dans le marché saint-louisien, après le gel » a dit M. Diaw, expliquant que le système de régulation du marché local permet de mieux protéger le producteur agricole.

D’ailleurs, l’Etat envisage d’aller, à l’instar du riz, vers l’instauration d’une politique pour l’atteinte de l’autosuffisance en pomme de terre et en oignon, a estimé le chef du service régional du commerce de Saint-Louis dans un entretien avec l’APS.

Le commissaire aux enquêtes économiques qui a relevé l’arrivée « timide » de quelques sacs d’oignon notamment à Podor a laissé entendre que les producteurs de la vallée vont « approvisionner de manière suffisante » le marché sénégalais de ces produits à partir du 15 février prochain.
« Les producteurs rencontrés assurent qu’il n’y aura pas de rupture de stocks d’oignon, de pomme de terre et de carottes cultivés au Sénégal durant la période de gel » a rapporté Serigne Diaw.

« Mais, pour pallier à tout manquement, l’Etat a pris des mesures de sauvegarde et de correction de la régulation qui peuvent être appliquées à tout moment, afin que le marché soit approvisionné correctement » a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *